Avoir un logo professionnel, les erreurs à ne pas commettre !

Si tu viens de te lancer en tant que free-lance ou que tu as comme projet de te lancer prochainement, tu dois être dans cette situation : tu es tenté de réduire au maximum tous les coûts.

Faire appel à un graphiste pour avoir un logo professionnel ? Pourquoi faire ? Est-ce vraiment une dépense utile ?

Tu penses que ce n’est pas réellement nécessaire, que tu vas pouvoir réussir à le faire toi-même.

En le faisant par toi-même, certes ça va te coûter moins cher, mais tu prends également le risque que ton logo ne soit pas professionnel.

Alors quelles sont les astuces qui vont améliorer ton logo pour que lorsqu’on le voit on ne pense pas « beurk » mais plutôt « wahou » ? Je te dévoile sans plus attendre toutes mes recommandations pour avoir un logo professionnel.

Tu es bien installé ?

Alors, c’est parti !

Un logo professionnel ... ou pas !

Contrairement à ce que tu pourrais penser, ce n’est pas aussi facile que cela de faire un logo. Tu ne peux pas t’improviser graphiste. Et oui, graphiste, c’est un métier comme un autre.

C’est un peu comme peintre. Quand tu achètes une nouvelle maison, tu as envie d’économiser de l’argent et tu te dis que ça ne doit pas être si sorcier que ça de peindre. Alors tu te lances dans la peinture. Sauf que déjà tu n’as pas les bons outils pour peindre dans de bonnes conditions. Et surtout le résultat n’est pas à la hauteur. Il y a des traces et j’en passe.

Pour le logo, c’est exactement la même chose. Sans t’en rendre compte, tu vas commettre des petites erreurs qui font qu’au final tu te retrouves avec un logo professionnel … ou pas !

Place sans plus attendre aux principales erreurs que l’on retrouve sur les logos.

LOGO SLEEPING BEAUTY

Exemple d’un logo professionnel réalisé par Citron’elle

Les principales erreurs

1. Les typographies

Un point essentiel dans un logo : le choix des typographies. Il est crucial. Et c’est l’erreur que je retrouve le plus souvent. Enfin, plus précisément les erreurs. Parce qu’il y a plusieurs petits pièges à éviter concernant les typographies pour avoir un logo professionnel :

  • choisir des typographies comprenant des accents
  • ne pas avoir plus de 3 typographies différentes
  • sélectionner des typographies libre de droit

La liste est encore longue. Si tu veux connaître toutes mes recommandations en terme de typographies pour avoir un logo professionnel, consulte sans plus attendre cet article de blog.

2. Les couleurs

En règle générale, soit tu commences par la recherche de typographies soit par l’élaboration de ta palette de couleurs. Dans tous les cas, tu es persuadé que cette tâche ne te prendra pas plus de 5 minutes.

Non non non.

C’est un travail plus long et plus compliqué qu’il n’en paraît.

Où trouver des idées ?

Si tu n’es vraiment pas inspiré, tu peux aller chercher des idées sur Pinterest. C’est une véritable mine d’or pour les palettes de couleurs. J’en suis certaine, tu vas trouver ton bonheur.

Les erreurs

Mais tout comme les typographies, quelques règles sont à respecter.

L’erreur la plus courante est de vouloir faire un logo très coloré. Mais le problème, c’est qu’il devient trop coloré. Je ne suis pas en train de dire que pour qu’un logo soit professionnel, il doit être en noir et blanc. Non, loin de là. Mais ton logo ne doit pas ressembler à une guirlande d’un sapin de Noël. Alors sélectionne 3 couleurs et tu t’y tiens.

Autre erreur … Tu ne peux pas sélectionner des couleurs simplement parce qu’elles te plaisent. Elles doivent :

  • être harmonisées,
  • renvoyer les bonnes valeurs,
  • être adaptées à ton domaine d’activité. Si tu décides de monter un business de pompes funèbres, évite d’utiliser du rose ou encore du rouge dans ton logo, si tu vois ce que je veux dire.

 

Je te déconseille également d’utiliser des couleurs trop criardes. Les tons pastels sont clairement à la mode. Ils sont plus doux pour les yeux, et ce peu importe le support utilisé.

Ma recommandation

Personnellement, j’aime bien utiliser l’outil Paletton pour créer des camaïeux harmonieux. Mais il existe de nombreux autres sites.

En choisissant les bonnes couleurs et les bonnes typographies, tu es sur la bonne voie pour obtenir un logo professionnel.

3. Les illustrations

Il existe différents types de logos. Pour simplifier au maximum, il y a ceux avec des illustrations et ceux comprenant exclusivement du texte. Choisir la première ou la deuxième option, n’a aucune influence sur le fait que ton logo soit professionnel ou non. Il n’y a pas un choix meilleur que l’autre. Tout dépend de ton projet et de ton nom de marque.

Simplement, si tu optes pour un logo avec une illustration, tu dois impérativement vérifier une chose.

Que l’illustration te plaise ?

Oui, certes. Mais ce n’était pas ce à quoi je pensais.

Alors, je reprends. Tu dois impérativement vérifier que l’image que tu souhaites utiliser est libre de droit. Si ce n’est pas le cas, regarde si tu peux acheter les droits pour pouvoir l’insérer dans ton logo. Sinon, tu vas devoir changer d’idée.

Parce qu’en plus de ne pas avoir un logo professionnel, tu risques d’avoir de gros ennuis en utilisant une image dont tu n’as pas les droits.

Tu es encore là ?

On passe à la suite alors.

4. Le rendu

Le rendu … Oui tu sais le logo définitif que tu auras. Il y a tellement de facteurs qui rentrent en compte encore une fois pour obtenir un logo professionnel :

  • tu as un logo de mauvaise qualité. Il est flou ou pixelisé. Ou parfois les deux en même temps.
  • ton logo est trop complexe. On cherche à faire trop compliqué alors que ce sont souvent les logos les plus simples qui fonctionnent le mieux. Si tes prospects ne comprennent pas ce qu’il est censé représenter c’est qu’il y a un problème.
  • ton logo n’est pas structuré. Comment savoir s’il est bien agencé ? Est-ce que tu sais où il faut commencer la lecture ? Qu’est-ce qu’on doit lire en premier ? Si ce n’est pas le cas, ou pire que ton oeil n’est attiré par rien en premier, c’est qu’il y a un souci et il faut repenser autrement ton logo.
  • ton logo ressemble beaucoup trop aux autres. C’est du vu et revu. Il n’y a aucun élément qui te différencie des concurrents. Et c’est dommage ! Le but d’un logo c’est clairement de se démarquer.
  • ton logo manque de contraste. Tous les éléments sont dans les mêmes couleurs. Il n’y a pas de relief. C’est fade. Il n’y a rien qui rendra inoubliable ton logo. Rien ne retient l’attention de ton prospect.
  • tu as ton logo dans un seul et unique format : le .jpg. Désolée, mais tu ne vas pas aller bien loin avec ça…
  • tu n’es pas satisfait de ton logo. Forcément, ce n’est pas ton métier, alors tu peux manquer d’idées, d’originalité et j’en passe.

 

Maintenant que nous avons vu les principales erreurs, voyons maintenant les solutions pour obtenir un logo professionnel.

Les solutions pour avoir un logo professionnel

Non la seule solution n’est pas de demander à ton petit neveu de faire ton logo même s’il est vraiment bien calé sur le web. Évite même cette option. Par pitié.

1. Canva

La première option qui s’offre à toi est donc Canva.

Tu n’as pas besoin d’avoir un compte payant pour réaliser ton logo. Par contre, il te faudra cette option pour avoir un logo au format .png avec un fond transparent.

Cet outil est assez pratique puisque tu peux récupérer des illustrations et insérer les couleurs de ton identité visuelle.

Mais tu t’en douteras, il a aussi ses limites.

Ce n’est pas un logiciel de graphisme. Tu ne pourras donc déjà pas rajouter une typographie si à la base elle n’est pas présente dans Canva. Et surtout, tout le monde a accès aux mêmes illustrations. Tu prends donc le risque d’avoir un logo similaire aux autres.

Est-ce que tu auras un logo professionnel ? Tout dépend de tes talents. Est-ce que tu es créatif ? Est-ce que tu es plutôt doué pour le design ? Est-ce que tu assembles bien les couleurs ? Est-ce que tu as des idées de logos ?

Parce que la technique c’est une chose. Mais la pratique ça en est une autre. Canva ne remplace pas le cerveau d’un humain.

En parlant d’humain … Et si on passait à la deuxième option ?!

LOGO CRÈMERIE

Exemple d’un logo professionnel réalisé par Citron’elle

2. Déléguer à un graphiste

Le deuxième option est bien évidement de déléguer cette prestation à un graphiste. Aucun doute là dessus : tu auras un logo professionnel.

Pourquoi déléguer à un graphiste free-lance ? Tu auras toutes tes réponses dans cet article !

En collaborant avec un graphiste, tu es assuré d’avoir un logo professionnel :

• de bonne qualité

Adios le logo flou ou pixelisé. Un graphiste vectorisera ton logo. Au lieu que ce soit des pixels, ce sera des vecteurs et des points. Grâce à ce système, tu pourras agrandir ton logo à l’infini, il sera toujours parfaitement net. Plutôt une bonne nouvelle, n’est-ce pas ?!

• compréhensible

Adios les logos complexes. Un graphiste te conseille et t’aiguille. Parce qu’il ne faut pas oublier qu’on logo doit être lisible même en tout petit. Oui, tu ne crées pas un logo simplement pour le mettre sur ta vitrine de 2m sur 2. Il sera également présent sur Instagram. Dois-je te rappeler comme la bulle est petite ?

• unique et percutant

Adios les logos fades. Un graphiste saura mettre en avant les informations les plus importantes, les informations qui doivent être vues/lues en premier. Et cela ne passe pas uniquement par les mettre en plus gros.

• dans de nombreux formats

Adios le .jpg. Un graphiste t’exportera ton logo dans différents formats comme le .eps, le .svg, le .png et bien sûr le .jpg. Complet, non ?

• harmonieux

Adios les couleurs fluo. Un graphiste sait choisir les bonnes couleurs.

• qui te plait

Adios l’insatisfaction. Et oui, rien que ça ! Mais clairement je continue de travailler sur ton logo tant que tu n’as pas eu le coup de coeur pour ce dernier. Nous faisons le nombre d’allers-retours nécessaire pour atteindre ce stade là. D’ailleurs, si tu te demandes comment faire un retour à un graphiste free-lance, cet article devrait t’intéresser.

Un logo professionnel, mode d'emploi ?

Comme tu as pu le voir, il n’existe pas un mode d’emploi détaillé qui t’explique comment réaliser un logo professionnel. Simplement, il y a de nombreuses erreurs à éviter. Tu dois être vigilant dans le choix :

  • de tes couleurs
  • de tes typographies
  • de tes illustrations.

Mais pas que ! Le rendu final est excrément important.

Pour obtenir un logo professionnel, tu peux soit travailler sur Canva soit faire appel à un graphiste free-lance. Mais en aucun cas va sur un générateur de logos.

Alors, ton logo est-il professionnel ?

Psssst !

Cet article t’a plu ? Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

logo couleur
logo couleur professionnel
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *