Ma routine de début de mois

Tu ne le sais peut être pas, mais j’ai une routine de début de mois. Je l’ai instaurée pratiquement tout de suite. C’est peut être mon côté un peu carré sur l’organisation qui veut ça. Mais maintenant je suis ravie d’avoir ce petit rituel, bien installé que je répète minutieusement tous les mois.

🍄Pourquoi faire une routine ?

Commençant par le commencement. Avant de te partager ma routine, je souhaite t’expliquer pourquoi j’ai instauré un tel rituel.

Tout simplement parce que chaque mois, certaines tâches reviennent. Des tâches qui ne prennent pas forcément longtemps mais qu’il est impératif de faire pour le bon fonctionnement de mon business. En faisant cette routine, je n’oublie rien. À l’exception d’une tâche (tu vas vite comprendre laquelle), j’adore les faire. De ce fait, j’adore les débuts de mois, j’ai hâte de commencer un nouveau mois. C’est un peu comme une nouvelle rentrée à chaque fois. On remet les compteurs à 0 et on recommence ! C’est le moment où il est possible de changer plein de choses à commencer par l’organisation que je change assez souvent

🍁 Mais alors, qu'est-ce qu'il y a tant à faire en début de mois ?

1. La déclaration du CA

Je fais partie des personnes qui ont coché l’option paiement mensuel. Si toutefois, tu as opté pour un paiement trimestriel tu n’es pas concerné.

Tu vas me dire « Oula mais tu as le temps, on a jusqu’à la fin du mois pour faire notre déclaration, pourquoi se précipiter ? ». Tu as raison, on a jusqu’à la fin du mois mais je préfère le faire tout de suite pour plusieurs raisons :

➖ cela permet de « clôturer » mes chiffres du mois et de ne pas m’embrouiller avec les rentrées d’argent du mois suivant. J’en profite donc pour faire un petit point comptabilité et boucler le mois suivant tout en vérifiant que tous mes clients ont payé.

➖ je suis de nature assez stressée et j’aime pas attendre les dates limites. Surtout que le site de l’URSSAF beugue régulièrement et je n’ai pas envie d’être en panique s’il ne me reste plus que quelques heures pour payer et que le site rencontre des problèmes.

➖ je n’aime pas garder tout le mois cet argent sur le compte alors qu’il va sortir. Si jamais, j’ai un problème d’ordinateur ou autre et que je dois investir dans du matériel, je n’ai pas à calculer « alors là je vais devoir tant à l’URSSAF donc il me reste en réalité tant sur le compte, donc je ne peux pas dépasser tel montant… ».

c’est une tâche que je déteste faire. Je pense que personne aime faire ce paiement. A chaque fois, je me dis « haaaan je leur donne tout ça ?! 😱 ». Et moi j’y gagne quoi ? Je cotise à peine pour la retraite et le chômage, et j’ai travaillé tellement dur. Alors qu’eux ? Bah eux, ils ont un site qui ne marche jamais. Donc je préfère m’en débarrasser tout de suite. Comme ça je l’enlève de mon cerveau et ca m’évite de plomber mon morale.

Une fois que c’est fait, j’en profite également pour faire un point comptabilité pour le mois suivant afin de voir les rentrées d’argent que je vais avoir. Et j’édite certaines factures.

2. Le planning

Au fur et à mesure du mois, je me fais une liste par clients de ce que je dois faire. Au début de mois, je place toutes les tâches sur le calendrier en mettant tout de suite les projets prioritaires. J’essaye au maximum de soigner mon planning afin d’être le plus productive possible. Certaines tâches comme de la création, je préfère les faire le matin. Alors que pour la rédaction de contenus, je suis plus productive l’après-midi.

3. Le site internet

Je mets à jour mon site internet en rajoutant les nouveaux supports que j’ai pu créer pendant le mois, j’insère également les articles du blog et je fais les mises à jour nécessaire. Parfois, je change également certains visuels lorsque cela ne me plait plus.

process-graphiste-grenoble

4. Petit point sur les statistiques

J’aime bien regarder plusieurs chiffres :

Instagram et Pinterest : je parcoure un peu les statistiques pour voir le nombre d’abonné, les publications qui ont bien marché, … Cela me permet de voir les progrès et d’envisager des améliorations.

je fais un petit bilan du mois : qu’est ce que j’ai accompli. Cela fait du bien de voir la longue liste cochée. Surtout que des fois, j’ai l’impression d’avoir travaillé beaucoup pour moi et peu pour mes clients. Alors que ce n’est pas le cas. Je calcule également le nombre d’heures que j’ai passé à travailler.

🥇 Et après tout ça, place à mes missions

J’effectue toujours les memes tâches tout de suite en de it de mois qui sont l’élaboration des calendriers éditoriaux pour mes clients puis le mien. Cela me permet de passer rapidement à la rédaction des posts. Si je me lance tout de suite dans la rédaction c’est pour plusieurs raisons

je n’ai aucune pression niveau timing. Je peux prendre le temps de rédiger quand j’en ai envie, quand j’ai l’inspiration et me permettre de faire des pauses quand ce n’est pas le cas.

➖ et j’aime laisser du temps à mes clients pour qu’ils relisent et valident les publications tranquillement. Je suis consciente que chaque client a une activité à côté et n’est pas dispo à 100% du jour au lendemain pour effectuer toute les validations. De cette façon, ils ont le temps, je ne leur mets aucune pression.

Chaque début de mois est donc bien millimétré. Cela me permet de savoir que je ne prends rarement de nouveaux clients en début de mois car mon planning est bien chargé. En sachant quoi faire précisément, je gagne du temps en faisant mon planning très rapidement et en commençant mes journées. Mon cerveau est paramétré aussi de cette façon. En faisant les contenus en début de mois, mon cerveau sait qu’on redémarre un nouveau mois.

Et toi, tu as une routine de début de mois ? Laquelle ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *